Entouré de l’amour de son épouse, de ses enfants et petits-enfants, le vendredi 22 novembre, est décédé Wilbert Robichaud, époux d’Alexina Ferron. C’est avec une immense tristesse que nous avons dû dire au revoir à un époux, à un papa et à un grand-papa extraordinaire. Né le 20 décembre 1941, il était fils de feu Valère Robichaud et feu Léonie Noël et demeurait à Baie-du-Petit-Pokemouche. En plus de son épouse, il laisse dans le deuil ses trois fils: Donald (Nadine Roussel) de Baie-du-Petit-Pokemouche, Yves de Le Goulet et Eric (Marie-Josée Landry), ainsi que ses deux filles: Lisa (Denis Rioux) de Moncton et Sophie (Eric Lamontagne) de Montréal. Il manquera également à ses cinq petits-enfants: Caroline, Catherine, Olivier, Simon, William et un arrière-petit-fils, Liam. Wilbert était l’aîné d’une famille de onze enfants, 8 sœurs et deux frères, dont Louis qu’il affectionnait particulièrement. Doté d’un excellent sens de l’humour, il avait le don de raconter des histoires souvent incroyables, et savait capter l’attention partout où il allait. Il laisse donc de nombreux amis de camping, de chasse et de pêche, provenant de tous les coins de la province et d’ailleurs, dans le deuil. Il manquera également à son beau-frère, Elie Ferron (Stella) de Thorold (Ont.), qu’il aimait comme un frère, à de nombreux neveux et nièces, et à un cousin qu’il appréciait beaucoup, Eugène Boudreau (Edith).
Wilbert a pratiqué le métier de pêcheur durant plusieurs décennies, en plus d’avoir été opérateur de machineries lourdes de nombreuses années. C’était un travailleur infatigable et débrouillard. Ses qualités l’ont parfois amené à travailler loin de son beau coin de pays dont la Côte-Nord (Qc), St. Catharines (Ont.) et aux Îles-de-la-Madeleine (Qc). Sa grande connaissance de la pêche, des bateaux et des moteurs, lui ont permis de devenir une personne ressource pour de nombreux pêcheurs et autres gens reliés au domaine des pêches. Wilbert était un homme qui avait une solution pour tout. Si un morceau n’existait pas, il le fabriquait. Wilbert a eu une vie bien remplie et avait encore mille et un projets. Il est parti paisiblement après une courageuse lutte contre le cancer, à son domicile. La famille désire souligner les excellents soins prodigués par le personnel du Programme extra-mural de Lamèque et l’accompagnement empathique et professionnel du Dr Jean LeBlanc, qui l’a accompagné jusqu’à la fin, ainsi que les services de la Maison funéraire Bulger-Lucien Haché de Shippagan. Un merci à tous ceux qui ont manifesté des marques de sympathie sous toutes formes. Sachez qu’il a apprécié chacune des visites reçues. Un merci plus grand que nature à Nadine, son «infirmière privée» et à Donald qui ont été présents à chaque jour, pour lui et pour maman. À sa demande, il n’y aura aucune visite au salon ni service religieux. Les arrangements funéraires ont été confiés à la Maison funéraire Bulger de Shippagan, lucienhache@nb.aibn.com, (506) 336-2370.


Résumé


Date de décès : 22 novembre, 2019

Salon funéraire : Maison funéraire Bulger

Région : Péninsule acadienne