Paisiblement, à Montréal, le samedi 28 juillet 2018, est décédé Marc Renault, ancien professeur de philosophie à l’Université du Québec à Trois-Rivières (depuis sa fondation en 1969). Érudit, bon latiniste, ayant une excellente maîtrise des textes bibliques, fin connaisseur de musique, il s’est approprié l’héritage de la pensée européenne pour faire la critique des doctrines de la liberté. Ses années dans l’ordre franciscain lui ont apporté une ouverture et une indépendance fortes. Dans la lignée de Kant, de Blondel, de Stanislas Breton et de Pierre Vadeboncoeur, il a choisi le ton plus libre de l’essai et publié quatre ouvrages denses et personnels dont la qualité littéraire est manifeste.
Acadien de Campbellton, Marc Renault était resté attaché à sa famille, aux paysages maritimes, à l’imaginaire de la flotte de navires de son grand-père ainsi qu’aux progrès de l’Université de Moncton qu’il a soutenue de ses dons.
Il laisse dans le deuil sa femme, Danièle Kempnich-Letocha, sa sœur, Marcelle (feu Robert Goodwin), son frère, Robert (Janine Venne), sa sœur, Dina (Bertrand Couture), sa belle-sœur, Diana Laviolette (feu Louis Renault), sa belle-sœur, Marise Kempnich (Rudy Marcolini) et son beau-frère, Yves Kempnich (Claudette Huot), ainsi que plusieurs neveux et nièces qui lui étaient très chers. Au Nouveau-Brunswick, Marc manquera à ses nièces: France Renault (Michael Ferlatte), Carmen Renault (Maurice Durepos) et Jeanne Renault (Pilar Villalobos), ainsi qu’à ses neveux: Bernard Renault (Edna Losier-Renault) et Pierre Renault.
Conformément à son choix, il y aura une cérémonie civile réunissant familles et amis, le samedi 25 août, à 16h, au Complexe Urgel Bourgie, 3955, chemin de la Côte-de-Liesse, à Ville Saint-Laurent.


Résumé


Date de décès : 28 juillet, 2018

Salon funéraire : Urgel Bourgie

Lieu des funérailles : au Complexe Urgel Bourgie, 3955, chemin de la Côte-de-Liesse, à Ville Saint-Laurent

Date des funérailles : 25 août, 2018

Région : Restigouche

Municipalié : Campbellton