C’est avec une profonde tristesse que la famille annonce le décès de Luc François Larochelle, fils bien-aimé de Huguette Plourde de Saint-Léonard et de Marcel Larochelle de Montréal. Il est décédé le 27 août 2019, à l’hôpital d’Oromocto, à l’âge de 47 ans.
Il laisse dans le deuil sa mère; son père; ses filles: Cloë-Noëlle Larochelle de Rosemère (Qc) et Soleille Larochelle d’Oromocto (N.-B.) et sa sœur, Josée Larochelle de Rosemère (Qc).
Luc Larochelle est né en 1972 à Sorel, au Québec, enfant de Huguette Plourde et de Marcel Larochelle. En 1979, il déménagea à Saint-Léonard, au Nouveau-Brunswick, avec sa mère et sa sœur, Josée.
En 1989, il joignit les Forces armées en tant que réserviste à Grand-Sault. En 1991, après avoir reçu son diplôme de l’école PTA de Grand-Sault, il poursuivit ses études afin de recevoir les qualifications militaires requises à la base des Forces armées canadiennes à Gagetown, au Camp Wainwright, en Alberta, et au manège militaire de Grand-Sault.
En 1995, il s’enrôla dans les Forces armées canadiennes et fut muté à la base militaire de Petawawa en Ontario avec le 1er bataillon du Régiment royal canadien (2RCR).
Par la suite, le sergent Larochelle participa aux missions suivantes: 1- 1997, il participa à l’aide donnée durant l’inondation de la rivière Rouge à Winnipeg au Manitoba. 2- 1998, sous un mandat de l’OTAN (SFOR), il fit partie d’un convoi pour (la Bosnie) l’ex-Yougoslavie, situé au village de Drvar. 3- 1999, sous le mandat de l’OTAN, il vécut le conflit du Kosovo, situé au village de Magura. 4- 2003, il fut déployé pour le Camp Julien situé à Kaboul, en Afghanistan.
Durant l’Opération Athéna de la ROTO 0 (Rotation Zéro), Luc Larochelle était le commandant du VBL 111 (véhicule blindé léger).
Il faisait partie du département de la Force de Réaction rapide qui a été appelé lorsque son ami, le caporal Jamie Murphy, a fait le sacrifice ultime.
Le mercredi 26 octobre 2005, il a reçu l’ÉTOILE DE CAMPAGNE, pour avoir participé à l’Opération Athéna de la Rotation Zéro en Afghanistan.
En août 2004, le sergent Larochelle arriva à la base des Forces canadiennes de Gagetown, à l’unité du Centre d’instruction du Secteur atlantique des Forces terrestres (CISAFT). Il y passa 3 ans à instruire les recrues par des cours militaires et fut aussi employé au poste de superviseur de munitions.
En septembre 2007, il fut envoyé au 2e bataillon du Régiment royal canadien sur la base des Forces canadiennes de Gagetown. Il participa à divers exercices au Texas et à Hawaii, aux États-Unis. Il fut employé en tant que commandant de section, sergent des véhicules blindé léger et adjudant de peloton.
En septembre 2010, il retourna au Centre d’instruction du Secteur atlantique des Forces terrestres (CISAFT) pour y instruire les militaires à nouveau.
Durant l’été 2011, il fut programmeur de cours d’infanterie au quartier général jusqu’à sa retraite des Forces armées canadiennes en octobre 2017.
Il donna 27 ans de service avec fierté et honneur à son pays dans les Forces armées canadiennes.
À Saint-Léonard, la communauté où il a grandi, il a participé activement à la cérémonie entourant le jour du Souvenir à titre de sergent d’armes de 2004 à 2016.
Pendant ses années actives, Luc fut bénévole présent et assidu dans sa vie sociale au sein de sa communauté, tel que conférencier auprès des jeunes à Fredericton et dans les écoles du nord-ouest de la région de l’Acadie des terres et forêts, concernant son expérience de vie au sein des Forces armées canadiennes et relatant l’histoire des dernières guerres.
Il fut généreux de son temps et de sa personne à différentes et maintes occasions, tel que son implication à la banque alimentaire d’Oromocto pendant plusieurs années et à bien d’autres organismes à titre de bénévole.
Il laisse aussi dans le deuil de nombreux oncles et tantes à qui il vouait un profond respect, ainsi que des cousins et cousines qu’il affectionnait beaucoup.
Cher Luc, repose en paix dans les bras de la Mère et du Père éternels! Pro Patria for Eternity.
La dépouille mortelle de Luc sera exposée au Salon Guy O’Regan, 83, rue Saint-Antoine, à Saint-Léonard. Les heures de visites seront le vendredi 6 septembre, de 19h à 21h, et le samedi 7 septembre, de midi à 14h. Les Chevaliers de Colomb, conseil 2743, dont faisait partie Luc, réciteront les prières vendredi soir, à 19h30. Ses funérailles auront lieu le samedi 7 septembre, à 14h30, en l’église de Saint-Léonard avec inhumation au cimetière de Notre-Dame-de-Lourdes.
Pas de fleurs, SVP. Pour ceux qui le désirent, un don à la Fondation Marie-Guyart-de-l’Incarnation, pour des fonds de bourse pour des élèves aux études postsecondaires, serait apprécié.


Résumé


Date de décès : 27 août, 2019

Salon funéraire : Maison funéraire O'Regan

Lieu des funérailles : en l’église de Saint-Léonard

Date des funérailles : 7 septembre, 2019

Lieu de visite : au Salon Guy O’Regan, 83, rue Saint-Antoine, à Saint-Léonard

Date(s) de visite :

6 septembre, 2019 19:00 - 21:00
7 septembre, 2019 12:00 - 14:00

Région : Autre

Municipalié : Sorel, au Québec