Léona Robichaud, épouse de feu Louis-Félix Bourque (2006), est née à Shippagan en 1927, fille de feu Joseph Robichaud et de feu Catherine Léger. Elle a été adoptée par la famille de son oncle Martin Robichaud, époux de Marie Landry, dès l’âge de deux ans.
Léona Bourque laisse dans le deuil ses huit enfants: Louise de Coates Mills, Gisèle d’Adélaide, en Australie, Bernard (Magali) d’Halifax, Diane, Micheline et Claude de la région de Montréal, Charles (Shelley) de Moncton et Marcel de Saint-Jean. Elle laisse également en deuil son frère, Jean-Camille de Salaberry-de-Valleyfield et six petits-enfants: Mariane (Michael), Corine (Yanick), Jai (Lachclan), Sophie (Alex), Annie-Claude et Annick, ainsi que des cousins, cousines, neveux et nièces et de nombreux amis et amies.
Elle a été précédée dans la tombe de ses sœurs et frères: Albertine, Antonine, Jeannette, Napoléon, Raymond, Albany et Albert et Émilie.
Passionnée par l’enseignement, Léona Robichaud commença sa carrière après avoir gradué de l’École Normale de Fredericton. Elle fut directrice et enseignante de l’École Centrale de Bertrand et de l’école Sainte-Thérèse de Dieppe. Elle a aussi agi à titre d’assistante au surintendant des écoles du comté de Kent. Elle poursuivit sa carrière d’enseignante à Bouctouche dont à l’école Dr-Marguerite-Michaud. Ces dernières années en enseignement furent consacrées à l’éducation spéciale.
Au cours de sa vie, elle fut très active dans divers comités et associations, notamment le foyer-école, le conseil scolaire no 12, dont elle a été présidente, les Dames d’Acadie, le Conseil consultatif sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick, le Conseil de gestion du Pays de la Sagouine.
La famille désire remercier le personnel de l’hôpital Georges-L.-Dumont et de l’hôpital Sainte-Anne ainsi que le personnel du Manoir Saint-Jean-Baptiste et du Foyer Pauline pour les soins reçus.
Compte tenu de la situation liée à la COVID-19, la famille organisera une célébration plus tard lorsque le contexte le permettra.
À la mémoire de Léona Bourque, des dons peuvent être faits au Manoir Saint-Jean-Baptiste de Bouctouche.
La direction des funérailles a été confiée aux soins professionnels de la Maison Funéraire Maillet, Bouctouche (www.mailletfuneralhome.ca).


Résumé


Salon funéraire : Maison funéraire Maillet

Lieu des funérailles : Compte tenu de la situation liée à la COVID-19, la famille organisera une célébration plus tard lorsque le contexte le permettra.

Région : Péninsule acadienne

Municipalié : Shippagan