C’est avec une profonde tristesse que la famille à Joseph Donald Luc Breton vous annonce son décès le 5 septembre 2021, après une lutte contre le cancer du pancréas. Né le 14 mars 1962, à Montréal, Qc, il était le fils de feu Gilbert et feu Jeannine Breton et l’époux de Jane Moriarty-Breton.
Luc était un homme à grand caractère et il avait la détermination de se créer du succès dans la vie. À l’âge de 21 ans, il a fréquenté la Atlantic Police Academy de l’Î.-P.-É. pour poursuivre la carrière que sa mère a toujours admirée. Malheureusement, sa mère est décédée durant son temps à l’académie, mais il a trouvé la force et le courage d’entreprendre une belle vie. En 1985, pendant qu’il travaillait avec la Patrouille routière du Nouveau-Brunswick à Bathurst, il a rencontré sa future femme, Jane et son fils, David. Les trois sont devenus une famille; Luc chérissait David comme son propre fils. Peu après, ils ont été accueillis dans la famille GRC. Ensemble, ils ont voyagé à son premier poste à Londres, Ontario. Sa vie professionnelle et sociale a fleuri. Il jouait au softball et au hockey et, avec sa femme, ils se sont faits de très bons amis. Il a beaucoup apprécié ce temps de sa vie.
En 1990, il était transféré à Windsor, Ontario pour son travail, et c’est là que sa fille Jeannine est née. La famille a toujours été une priorité pour Luc et quand il a eu la possibilité de se rapprocher de chez-soi, il est retourné au Nouveau-Brunswick avec sa famille. Durant sa carrière avec la Division J, il a occupé des postes à responsabilité de plus en plus élevée dans les domaines de la sensibilisation aux drogues et la lutte antidrogue, ainsi que la protection, les services de soutien fédéraux et le département des renseignements, où il a eu un impact significatif sur les unités intégrées de renseignement. Il était l’Officier responsable des opérations de Codiac et sa dernière affectation était Commandant du district de l’Ouest. Il faudrait aussi noter son service lors d’une mission de maintien de la paix avec les Nations Unies en Afrique ainsi qu’en tant que Commandant du groupe des opérations tactiques pour la Division J pour plusieurs années. Luc a aussi reçu de nombreuses distinctions pour ses contributions, comme la Médaille du jubilé de diamant de la reine, ainsi que plusieurs distinctions pour ses années de service. Ses expériences lui ont donné une perspective appréciative de la vie. Luc était organisé, fiable et avait la capacité de prendre le contrôle des situations, en plus de beaucoup d’autres talents qui ont fait de lui un leader hors pair. Il est devenu chef de police vers la fin de sa carrière de presque 35 ans avec la GRC, et 39 ans comme policier. Luc avait l’intention de prendre sa retraite le 19 octobre 2021.
Quand Luc ne travaillait pas, il passait son temps à être un époux, papa et grand-papa merveilleux. Il apprenait aussi de nouveaux passe-temps, comme la guitare, qu’il a commencé dans sa quarantaine, ou s’asseoir fièrement à son bar. Il aimait aussi pêcher dans la rivière Restigouche durant l’été, faire du skidoo durant l’hiver, et faire la main-d’oeuvre durant toute l’année. Luc était un homme de famille et comme il était tellement connaisseur, attentionné et talentueux, il ne lui manquait jamais de projets. Que ce soit de construire une terrasse, rénover la maison à sa fille, guider et enseigner à son fils et aider ses frères et amis avec leurs projets de construction, il n’arrêtait jamais de bouger. Son projet le plus récent était de construire une maison de rêve sur le bord de Grand Lac. Si Luc avait vécu plus longtemps, il était prêt à démarrer une entreprise et le nommer «L.B. Construction».
Les qualités de Luc ont vraiment mis en valeur sa vie. Luc avait une façon de capter l’attention d’un groupe et avec son sens de l’humour, il avait une capacité incroyable de raconter des histoires et de faire rire les gens. Luc dansait très bien aussi, donc si vous ne l’avez jamais vu quand une bonne chanson jouait, vous avez manqué un spectacle. Il savait comment s’amuser. Mais surtout, on se souviendra de Luc comme une personne à qui on pouvait se fier. Il avait des réponses, des solutions, des suggestions et du réconfort et nous allons toujours manquer sa présence.
Luc laisse dans le deuil sa femme, Jane Breton; ses enfants: David Breton (Faith Flanagan) et Jeannine Breton (Patrick Downe); ses petits-enfants: Matthew, Fynn et Dean Breton; ses frères et soeur: Gilbert Breton (Amélie Gallant), Yves Breton (Ginette) et Manon Cormier (Francois); sa belle-famille: Claudia Jones (Michael), Donald Moriarty (Linda), Dean Moriarty (Tanya); ses neveux et nièces, Mélissa Roy, Sébastien Roy, Blaine Hall, Amber Hill, Melissa Roy, Élodie Breton, Kathleen Moriarty, Myriam Breton, Gregory Cashol, Evan Connors, Alyson Moriarty, Marie-Hélène Cormier, Nathan Steele, Francis Cormier, Peris Jones, Frédéric Cormier, Sierra Jones, Emma Moriarty, Gabriel Cormier, Lily Moriarty; et des amis incroyables.
Il est précédé dans la tombe par ses parents: Gilbert et Jeannine Breton, et son plus jeune frère Jean-Marc Breton.
La famille souhaite remercier Chantal et Allen Farrah, Deborah Roger Brown, Pamela et Richard Noble, Natalie et Brian Barry, ainsi que d’innombrables autres pour leur support.
Les visites auront lieu à la maison funéraire McAdam’s le jeudi 9 septembre 2021, de 14h à 16h et de 18h à 20h. La messe chrétienne aura lieu en l’église Sainte-Anne-des-Pays-Bas le vendredi 10 septembre à 14h.
Pour ceux qui le veulent, vous pouvez faire un don à la mémoire de Luc à Pancreatic Cancer Canada. Les condoléances peuvent se faire en ligne sur www.mcadamsfh.com.


Résumé


Date de décès : 5 septembre, 2021

Salon funéraire : Salon funéraire McAdam

Lieu des funérailles : en l’église Sainte-Anne-des-Pays-Bas

Date des funérailles : 10 septembre, 2021

Lieu de visite : à la maison funéraire McAdam’s

Date(s) de visite :

9 septembre, 2021 14:00 - 16:00
9 septembre, 2021 18:00 - 20:00

Région : Autre

Municipalié : Montréal, Qc