C’est avec le cœur très lourd que la famille vous annonce le décès de Doralice (Doris) Basque, de Fredericton au Nouveau-Brunswick, à l’hôpital Doctor Everett Chalmers, le 21 janvier 2017. Née le 5 janvier 1936 à Tracadie au Nouveau-Brunswick, elle était la fille de feu Ernest et Melodia (Rouselle) Landry. Doralice laisse dans le deuil son époux, Joseph Athanase Basque; ses enfants: Dianne Brewer (Edison), Ronald (Debbie), Joanne Manuel (Brent) et Brenda Basque-Ludvik (Robert); ses petits-enfants: Leticia Brewer, Jessica Smith et Alexander Brewer, Christopher et Jeremy Basque, Chelsey et Kristen Manuel, Jacob et Benjamin Basque; ses arrière-petits-enfants: Kayden Basque et Thomas Smith; ses frères et sœurs: Jeanine, Normand, Mireille, Claude, Valmond, Huguette et Fernande, ainsi que plusieurs nièces et neveux. Outre ses parents, Doralice fut précédée dans la tombe par son enfant du milieu, un fils, Roger Basque (1958-1967). Doralice a travaillé pendant 20 ans chez Reitmans à King’s Place comme gérante avant de prendre sa retraite. Doralice se dévouait à sa famille et à l’Église catholique. Elle était membre de la paroisse Saint Theresa, bien qu’elle adorait écouter la chorale de la messe de minuit la veille de Noël à l’église Saint Dunstan’s, où elle a assisté à la messe à de nombreuses occasions. Elle et son mari aimaient faire du camping avec amis et parents et fréquenter des festivals de musique bluegrass pendant leurs séjours. Bien que Doris et Joe aimaient faire du camping tous les étés en élevant leur famille, une fois à la retraite, ils ont passé la majorité de leurs étés voyageant à travers le Nouveau-Brunswick et le Québec. Doralice était une femme très vive d’esprit, capable et indépendante qui a pris soin de son mari (son seul et unique amour, un mariage de 62 ans) et de sa demeure jusqu’au jour même où elle a été admise à l’hôpital, deux semaines avant son décès. Ce fut son vœu, et nous savons qu’elle est reconnaissante de l’avoir pu faire pendant tellement longtemps. En fait, elle venait tout juste de défaire son sapin de Noël et de préparer un gâteau d’amitié pour un bon ami un ou deux jours avant d’être admise à l’hôpital. Doralice a toujours dit qu’elle voulait atteindre ses 100 ans, et tous ceux qui l’ont connue pourraient affirmer que si quelqu’un pouvait le faire, c’était elle. Malheureusement, elle nous a quittés trop tôt après avoir succombé à des effets secondaires fatals de chimiothérapie orale pendant ses deux premières semaines de traitement, administré comme précaution, à la suite d’une opération d’urgence deux mois plus tôt. Une courte visite aura lieu pour la famille seulement avant la messe des funérailles qui aura lieu à la paroisse Saint Dunstan’s, le jeudi 26 janvier 2017 à 12h05. Les pères Bill Brennan et John Jennings seront les officiants. Une réception suivra les funérailles. L’inhumation aura lieu au cimetière Hermitage à Fredericton au Nouveau-Brunswick à une date ultérieure. Étant donné que Doralice mettait toujours les besoins des autres avant les siens, et ne voulait jamais que quelqu’un dans sa présence ait faim, ceux qui le désirent peuvent faire un don en sa mémoire à la banque alimentaire de Fredericton. Les condoléances peuvent être envoyées par l’intermédiaire du site Web: www.yorkfh.com.


Résumé


Date de décès : 21 janvier, 2017

Salon funéraire : Maison funéraire York

Lieu des funérailles : à la paroisse Saint Dunstan’s

Date des funérailles : 26 janvier, 2017

Lieu de visite : Une courte visite aura lieu pour la famille seulement

Région : Fredericton et centre du N.-B.

Municipalié : Fredericton