C’est avec une profonde tristesse, mais remplis d’une immense gratitude à son égard, que nous annonçons le décès de notre mère, Anita Dugas Cormier, survenu le 1er juillet 2019, à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus de Caraquet. Née à Sainte-Anne-du-Bocage le 10 septembre 1923, fille de feu Arthur Dugas et de feu Louisa Gionet, Anita épousa Livin Cormier (1915-1974) en 1945. Elle laisse dans le deuil leurs dix enfants: Maurice (feu Clara Pinet), feu Mariette (feu Camille LeBlanc), Rosemonde (Hubert Heulot), Irma (Ginette LeGresley), Paul (Roseline Albert), René (Luc Rondeau), Louise (feu Raymond Gionet), Gilles (Edith Savoy), Irène (Robert Godin) ainsi qu’une fille adoptive, Céline Léger (André Pinet). Grand-mère attentionnée, elle manquera à ses 20 petits-enfants: Gilles, Diane, Guylaine, Pierre-Luc, Daniel, Marc-André, Éric, (feu) Joanne, Pascal, Sylvie, Jean-François, Roseline, Marie-Christine, Jean-Philippe, Guillaume, Maryse, Grégoire, Adam, Marie-Michelle, Bruno-Pierre, Jérôme et à ses 26 arrière-petits-enfants. Anita laisse également dans le deuil sa sœur, Majella Dionne (feu Donald) et quatre frères: Gérard (Marie), Romuald (feu Florida), Arthur et Albert (Raymonde). Une sœur, Victoria (feu Edgar Poirier) et un frère, Ernest (Patricia) l’ont précédée dans la tombe. Enseignante dès l’âge de 16 ans, Anita fait une pause pour pleinement assumer son rôle de mère avant de reprendre sa carrière d’enseignante en 1968. En 1979, à l’âge de 56 ans, elle obtient un baccalauréat en éducation et poursuit sa carrière d’enseignante jusqu’à sa retraite en 1988. Femme engagée dans de nombreuses associations touchant l’éducation, l’histoire acadienne, le développement de la Péninsule acadienne et l’émancipation des femmes, elle s’implique durant de nombreuses années au sein de l’Association France-Canada, de l’Université du 3e âge et des Dames d’Acadie. De 1986 à 1989, elle est conseillère municipale à la Ville de Caraquet pour le quartier de Sainte-Anne-du-Bocage. Durant son mandat, elle contribue à l’accueil de nombreux dignitaires, dont le président français François Mitterrand. Citoyenne infatigable, elle initie en 2004 un projet d’écriture publié sous le titre Dis-moi Grand-Père, Dis-moi Grand-Mère et réunissant des textes de 23 auteurs de 67 à 87 ans. Le 14 août 2009, Anita Dugas Cormier reçoit le Prix du Gouverneur général pour l’entraide, des mains de la gouverneure générale du Canada, Madame Michaëlle Jean. Ses enfants résument ainsi le legs inestimable de leur mère: «Mam, vous nous avez toujours encouragés à regarder vers l’avant, à rester nous-mêmes, à nous épanouir en vivant nos rêves et à croire qu’il n’y a rien d’impossible. Pour chacune et chacun, vous avez été un modèle, une fontaine d’énergie et une grande source d’inspiration. Grâce à votre ouverture d’esprit, votre optimisme et votre détermination, vous avez réussi à prendre votre place en tant que femme dans un monde d’hommes, et cela restera une grande source d’inspiration pour nous tous. Nous vous serons éternellement reconnaissantes et reconnaissants pour tout ce que vous avez été et continuerez d’être dans nos cœurs.» La famille désire remercier la Dre Joanne Robichaud, les professionnels du ministère du Développement social, du programme extra-mural, de l’unité des soins palliatifs de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, ainsi que les aidantes à domicile, Huguette, Line, Blondine, Claudette, Denise et Rolande pour les bons soins continus prodigués à notre mère durant sa maladie. Les funérailles d’Anita Dugas Cormier seront célébrées le vendredi 5 juillet, à 14h, en l’église Saint-Pierre-aux-Liens de Caraquet. La famille accueillera parents et amis à la Maison funéraire Racicot, située au 49, rue du Portage à Caraquet, le jeudi 4 juillet, de 14h à 16h et de 19h à 21h, ainsi que le vendredi 5 juillet, de 12h jusqu’au départ pour les funérailles. À la mémoire d’Anita Dugas Cormier, un don à la Fondation de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus de Caraquet serait apprécié. Les arrangements funéraires sont sous la direction des Services Funéraires Luc André Benoît. Vos messages de sympathie peuvent être transmis par l’entremise du site Web lucandrebenoit.ca.


Résumé


Date de décès : 1 juillet, 2019

Salon funéraire : Maison funéraire Racicot Ltée

Lieu des funérailles : en l’église Saint-Pierre-aux-Liens

Date des funérailles : 5 juillet, 2019

Lieu de visite : à la Maison funéraire Racicot

Date(s) de visite :

4 juillet, 2019 14:00 - 16:00
4 juillet, 2019 19:00 - 21:00
5 juillet, 2019 12:00 - 13:30

Région : Péninsule acadienne

Municipalié : Caraquet