C’est avec une immense tristesse que nous vous annonçons le décès d’Albert Doiron, survenu paisiblement à sa résidence, le vendredi 4 mai 2018, à l’âge de 93 ans. Marié le 27 juillet 1949 à feu Louisa Doiron (nov. 2017), il demeurait à Brantville. Né le 19 mars 1925, il était fils de feu Marcel Doiron et de feu Geneviève Richard.
Il laisse dans le deuil neuf enfants: Étienne (Olive), Gloria (Émile), Carmélia (Donald), Valada, Marcel (Jocelyne), Réjeanne (Lorne), Denis (Agatha), Anne-Marie (Henri-Paul) et Armel (Paulette); dix petits-enfants: Émile-Albert (Nadia), Paul-Reno (Louise), Keith (Sylvie), Mathieu, Cynthia (Stéphane), Janique (Jean-Marc), Danis (Annie), Luc (Tanya), Tanya (Marc) et Julie (Francis); onze arrière-petits-enfants: Francis, Félix, Océane, Dominic, Chloé, Élodie, Zachari, Brayden, Bradley, Anaëlle et Alexia; un frère, Allard; deux belles-sœurs: Azilda et Laura; deux brus: Nicole et Marie, ainsi que plusieurs neveux, nièces et filleuls.
L’ont précédé dans la tombe un fils, Philias, à l’âge de 8 ans; trois frères: Basile, Télesphore et Thaddée; cinq sœurs: Rachel, Marie-Claire, Olésine, Basilice et Emma, ainsi que quatre frères et sœurs en bas âge.
Membre légionnaire à vie de la filiale 45 de Tracadie, Albert était vétéran de la Deuxième Guerre mondiale. Récipiendaire de plusieurs décorations militaires de la Reine Elisabeth II et de la Légion d’honneur de la France, il était également membre honoraire à vie des Chevaliers de Colomb. Il a aussi siégé à plusieurs comités: l’Hôtel-Dieu Saint-Joseph de Tracadie, le Conseil scolaire District no 9 et le Conseil paroissial de la paroisse de Brantville, dont il est pionnier. Il a travaillé pour plusieurs compagnies forestières dans la région de Miramichi, particulièrement dans les ressources humaines. Pendant plusieurs années, il a été formateur pour les cours de premiers soins et a aussi contribué à la création de la Caisse populaire de Rivière-du-Portage/Brantville pour laquelle il a travaillé pendant plusieurs années. Comme vétéran, il a participé activement chaque année aux cérémonies du jour du Souvenir dans sa paroisse et dans la ville de Tracadie. Il a aussi donné de nombreux exposés dans quelques écoles pour rappeler aux jeunes l’importance de ne jamais oublier et de travailler sans cesse au maintien de la paix. En plus de ces nombreuses activités, il a entretenu sa ferme et son jardin jusqu’à l’année dernière. C’était sa thérapie.
Fervent croyant, Monsieur Doiron a assisté régulièrement à la messe du dimanche et y a offert ses services de lecteur jusqu’à l’âge de 92 ans.
La famille recevra parents et amis à compter de 19h, le vendredi 11 mai, à la Maison funéraire Robichaud & Fils, 3875, rue Principale, à Tracadie. Les funérailles auront lieu en l’église Saint-Louis de Brantville, le samedi 12 mai, à 11h.
Heures de visites: le vendredi 11 mai, de 19h à 21h et le samedi 12 mai, de 9h à 10h30.
Les vétérans sont invités pour une prière, vendredi, à 20h30, au salon.
À la mémoire de M. Doiron, un don au cimetière de Brantville serait apprécié, au lieu de fleurs.
Merci à ses enfants, à son petit-fils, Keith et à sa bru, Olive pour l’accompagnement à la maison au cours des derniers mois. Merci au personnel de l’extra-mural pour l’excellent service accompli dans le respect et l’empathie, à la Dre Louise Haché pour son suivi médical et au père Zoël Saulnier pour sa visite au domicile.
Vous pouvez envoyer des messages de condoléances sur notre site Web (www.salonrobichaud.com).


Résumé


Date de décès : 4 mai, 2018

Salon funéraire : Maison funéraire Robichaud & Fils inc.

Lieu des funérailles : en l’église Saint-Louis de Brantville

Date des funérailles : 12 mai, 2018

Lieu de visite : à la Maison funéraire Robichaud & Fils, 3875, rue Principale, à Tracadie

Date(s) de visite :

11 mai, 2018 19:00 - 21:00
12 mai, 2018 09:00 - 10:30

Région : Péninsule acadienne

Municipalié : Brantville